24/07/2008

LiPs Of ShAdOwS...

(¯`·._.·-> LiPs Of ShAdOwS <-·._.·´¯)

decoration

[...] Il est difficile pour un cadavre de se lever et de marcher sans tomber. Il lui faut redécouvrir la vie petit à petit, comme un nouveau née dans ce coin pourri de Londres. Je n'ai jamais eu aussi de volonté et d'optimisme dans ma propre vie, aussi courte qu'elle fut. Car oui, il en faut du courage pour se lever tous les matins et traîner son corps à travers les vastes pièces de la maison. Je dois avouer qu'il y a de jours où je voudrais rester au lit. Trop fatiguée, trop mal, trop réaliste. Mais au final, je finis toujours debout sur mes membres meurtris et retrouve la couleur de la vie. Kaikan veille à garder toujours allumé ces bougies d'optimisme et de volonté. Je ne l'en blâme pas. Jamais.

Petit à petit, j'ai compris que l'avenir était tel que nous le dessinions. Si nous désirons que le soleil entre dans notre pièce, il faut faire en sorte que les volets et les rideaux soient ouverts. Sinon, on peut toujours attendre un miracle. Dieu est trop occupé pour l'accomplir, et vous trop bête. Il a existé des jours où j'ai été heureuse de voir le soleil se lever sur ma grande propriété. Je suis même allé exposer mes membres livides à la divine chaleur de cet astre rouge. Je ne suis pas restée longtemps, j'ai toute une vie à rattraper et à reconstruire. Le temps court toujours aussi vite qu'avant.

La solitude était ma vie. Elle était inscrite dans chaque fibre de ma peau et chaque recoin de la maison. C'était toujours mes échos qui répondaient à mes questions. Mon reflet dans les miroirs étaient les seuls visages humains que je voyais. je ne cessais de me répéter que ce n'était pas plus mal, sans jamais y croire vraiment. Le sentiment de solitude me courrait après comme la mort court aprés un malade en phase terminale. Il exista de nombreuses nuits où, je regardais par la fenêtre avec ma bougie en esperant voir une ombre un tant soit peu humaine.

Il n'y en a pas eu qu'une seule qui apparut dans mon champ de vision.

Le plus malheureux c'est qu'elles avaient toujours étées là.

Je n'avais jamais fait attention...

(¯`·._.·->  <-·._.·´¯)

decoration

"Peut-être que tu auras ce que tu voulais
Peut-être que tu trébucheras dessus
Tout ce dont tu as toujours voulu

Et quand tu les trouveras tu les garderas"

Commentaires

La solitude est le pire des châtiments, surtout quand on se l'inflige soit même.
Nous recherchons tous quelqu'un avec qui briser cette solitude, un peu de chaleur humaine contre laquelle se blottir pendant les heures sombres ou rien ne semble réel.
Peut etre les gens la trouveront ils cette petite flamme brillant comme une etoile.

Écrit par : Ookami | 07/05/2009

Les commentaires sont fermés.