09/05/2009

...

[...] Je n'arrivais pas à dormir, je ne cessais de me torturer l'esprit de questions inutiles. Mon dos me faisait attrocement mal. Je me réveilla en sursaut quelques heures après que je me sois endormis. Il y avait quelqu'un dans ma chambre. Un homme. J'allumais la bougie mais ne vit rien. Je descendais jusqu'à la cave, Versinke n'était toujours pas revenu de son voyage.

Les commentaires sont fermés.