29/04/2010

Il n'a toujours aucun nom...

[...] Je le regardais souvent lorsqu'il était distrait par des choses inutiles. Je ne lui avais toujours pas donné de nom et pourtant il demeurait près de moi. Le fait que je ne puisse pas l'appeler lui donnait un coté mystique, la sensation qu'il ne m'appartenait pas, qu'il pouvait partir à tous moments. Je n'y survivrais pas, mais il sait qu'il est libre. Libre de pousser la grille du jardin pour s'enfoncer dans Londres. Prendre le Tower Bridge pour ne plus jamais revenir. Jamais il ne s'est approché de la grille, jamais il ne l'a regardé. Je n'invite pas les gens à venir ou à rester. Je les invite juste à rester libre, moi qui ait vécu tant de jours enchaînée. Oui, ils l'ont enterrés, j'ai entendue les cloches. Un papillon noir s'est posé sur mon épaule. Je crois que c'était un signe.

Kaikan a deserté le cocon glacial quelques jours. Je ne sais pas où il est partie mais j'ai été contente quand il est revenu. Un matin alors que le soleil se levait à peine, une ombre noire s'est glissée entre les volets. Il ne neige presque plus et le temps et très doux. Des arbres bourgeonnent, ça sent le printemps. 

Commentaires

Salut tout le monde, le site m'a bien servis je vous en remercie.
Le mien sera bientôt en ligne et j'espère qu'il sera aussi jolie que le votre !
+++++

Andrea

Écrit par : mutuelles | 14/06/2012

Hello,
Super ce site web, je vais en faire la promotion sur mon Facebook.
Bisous

Jessica pour l'épilation définitive

Écrit par : site d'épilation | 17/07/2012

Les commentaires sont fermés.